Aéroport de Rennes : Les premiers travaux de réaménagement touchent à leur fin

Réalisés en conséquence de l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, les premiers travaux de réaménagement de l'aéroport de Rennes seront terminés fin juillet.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 13.0px} span.s1 {font-kerning: none} Depuis l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes en janvier 2018, l’aéroport de Rennes, situé à 85 km du lieu où se serait implanté le projet, s’est mis à anticiper une forte hausse de son trafic sur le long terme. Alors que l’aéroport est prévu pour accueillir 700 000 passagers par an, ils étaient au total 850 000 en 2018. Estimant sa croissance en nombre de passagers à 15 % par an, l’aéroport se projette vers 2 millions de passagers annuels en 2035.

 

Dans cette optique, l’aéroport breton, 22ème de France par la fréquentation, a lancé un projet de travaux de réaménagement l’an dernier. Cette nouvelle phase a débuté avec l’aménagement de nouvelles places de stationnement, afin d’augmenter de 70 % la capacité dans ce secteur, ont communément indiqué l’État, la métropole de Rennes et la région Bretagne. D’ici à la fin du mois de juillet 2019, 200 nouvelles places seront ainsi disponibles et 450 supplémentaires le seront avant la fin de l’année. L'État a largement contribué à cette extension, cédant 9 hectares de terrain à la région Bretagne. Une fois l’augmentation de la capacité de stationnement acquise, les travaux de réaménagement se concentreront sur la réfection de la piste de l’aéroport. Sera également étudiée la possibilité d’agrandissement de l’aérogare.