Air France-KLM s’intéresserait à Air India

Le gouvernement indien souhaiterait se séparer d'Air India. Et ce projet de privatisation ne laisse pas indifférent les compagnies aériennes. Selon le journal indien des affaires Mint, Air France-KLM pourrait entrer dans le capital du transporteur indien par le biais d'un consortium créé avec Jet Airways et Delta Air Lines.

L'Inde avec son fort développement est un marché porteur pour les compagnies aériennes. Air France-KLM et ses partenaires Jet Airways et Delta Air Lines envisageraient selon la presse indienne de renforcer leur présence en déposant une offre pour reprendre une partie d'Air India. Un effet de la visite d'Emmanuel Macron sur place ?

Le gouvernement indien a effectivement décidé de se séparer de cette compagnie aérienne qui cumule une dette de 8,5 milliards de dollars. Les autorités sont en train de finaliser les modalités de l'opération de privatisation. Selon le journal Mint, l'un des scénarios envisagés est de réunir en une seule entité Air India, sa low-cost Air India Express et AISATS, sa coentreprise avec Singapore Airlines. Les entités Air India Transport Services et Air India Engineering Services seraient vendus à part.

Le consortium n'est toutefois pas le seul acteur intéressé par Air India. IndiGo ainsi qu'une compagnie aérienne étrangère - dont le ministère indien de l'aviation civile n'a pas dévoilé l'identité - ont déjà fait part de leur intérêt.

La privatisation devrait avoir lieu d'ici la fin de l'année.