Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 16 Avril 2018

Air France: de nouvelles propositions sur la table


Alors que la direction d'Air France proposait 2% d'augmentation en 2018 et une négociation pluri-annuelle ensuite, les syndicats font une deuxième proposition, avec une hausse en deux temps cette année pour atteindre... 5,1% d'augmentation. Et menacent d'ajouter de nouvelles dates de grève au calendrier. La compagnie fait une nouvelle offre, ouverte à la signature jusqu'à vendredi.



La restitution des débats est un exercice difficile, surtout quand on n'y assiste pas. Dans le conflit chez Air France comme dans d'autres, il faut parfois se contenter de tracts qui ne reflètent sans doute pas la totalité des échanges, mais le fait est que la dialogue ne semble franchement pas évident dans cette grève dure qui va bloquer, ce mardi 17 avril, 45% des vols longs-courriers de la compagnie.

A la proposition de la direction publiée dans un récent communiqué, les syndicats opposent un refus ferme, affirmant que les salariés n'ont pas "à supporter sur tout le reste de leur carrière le préjudice généré par des années de blocage". Ils proposent, puisque l'inflation a atteint 3,8% de 2012 à 2017 et 1,3% en 2018, d'établir un rattrapage en deux temps : 3,8% sur tous les salaires en avril 2018 et le solde, soit 1,3%, en octobre 2018.

L'intersyndicale souligne que cette proposition permettant une sortie du conflit, "La refuser serait parfaitement irresponsable", envisageant de se réunir le 19 avril pour ajouter de nouvelles dates aux grèves déjà programmées ces 17 et 18 avril mais aussi les 23 et 24 avril.

Dans un communiqué (ci joint) publié en fin de journée, la compagnie revient avec la proposition cette fois d'une augmentation générale à 2% au 1er avril 2018 assortie d'un seuil minimum de 25 euros par mois puis, pour 2019, 2020 et 2021, une augmentation générale des salaires de 5% sur la période (1,65% par an), garantie dans le cadre du pacte de croissance, assortie d'un seuil minimum de 40 euros par mois.

Avec cet accord, ouvert à la signature jusqu'à vendredi, "les salaires seraient augmentés, en moyenne sur la période, de 12,5% (comprenant une augmentation générale de 7 % pour toutes les catégories de personnel et les augmentations individuelles/GVT)", calcule la direction de la compagnie qui précise que "ce « pacte de croissance » prévoit d'adapter l'augmentation dans le cas où le résultat d'exploitation d'Air France serait inférieur à 200 millions d'euros et d'appliquer une clause de revoyure en cas d'inflation plus élevée ou de résultat négatif".



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction

Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.