Airbus : Tom Enders lance un avertissement aux Britanniques

Le patron d'Airbus met en garde les dirigeants politiques britanniques concernant le maintient d'un Brexit sans accord. Airbus pourrait, selon lui, prendre des décisions radicales qui pourraient fortement impacter les déplacements des voyageurs d'affaires.

"L'industrie aéronautique britannique est au bord du précipice" annonce Tom Enders, CEO d'Airbus group, à travers une vidéo de 3 minutes postée aujourd'hui. Des propos volontairement alarmistes et peu communs : "Le Brexit menace de détruire un siècle de développement. Si il est sans accord, chez Airbus, nous aurons à prendre des décision potentiellement très difficiles pour le Royaume-Uni", ajoute-t-il.

Une mise en garde très sérieuse et des décisions qui pourraient être lourdes de conséquences pour le pays et les entreprises. Après avoir refusé l'accord de Bruxelles présenté par Theresa May, le gouvernement assure que le Royaume-Uni souhaite rester une destination "ouverte aux affaires" . Plusieurs grands groupes comme Dyson et Sony ont déjà annoncé vouloir transférer leur siège européen de la capitale britannique. "N'écoutez pas les folies des Brexiters qui assurent que, du fait que nous avons d'énormes usines ici, nous ne partirons pas et nous resterons toujours. Ils ont tort", conclut Tom Enders.