B737 Max: 3 compagnies chinoises demandent des dédommagements

Les trois principales compagnies chinoises ont officiellement demandé des indemnisations à l'avionneur américain, afin de compenser l'immobilisation au sol de leurs appareils et les reports de livraisons. C'est la télévision publique chinoise qui l'annonce ce mercredi 22 mai.

Après les deux catastrophes aériennes impliquant des B737 Max, le crash de Lion Air fin 2018 et l'accident d'Ethiopian Airlines en mars de cette année, la Chine avait ordonné à ses compagnies de suspendre tous les vols de 737 MAX pour des raisons de sécurité.

La télévision publique CCTV précise que China Southern, China Eastern et Air China ont toutes demandé à être dédommagées par Boeing, mais n'a pas précisé le montant des indemnisations demandées. Une demande qui intervient en pleine escalade de la guerre commerciale Pékin-Washington.

China Eastern a déclaré que l'immobilisation au sol de ses 14 avions 737 MAX 8 avait "entraîné de lourdes pertes" et que "ces pertes continuent de s'accroître", a précisé l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Début Mars, quelques jours après le crash de l'avion d'Ethiopian Airlines, la compagnie Norwegian avait été la première a demander des compensations au constructeur américain après l'immobilisation de ses 18 B737 Max. "Norwegian ne doit pas être pénalisée économiquement parce qu'un avion totalement neuf ne peut pas voler", avait alors déclaré un porte-parole de la troisième compagnie low-cost européenne.