Brussels Airport a perdu 60 000 passagers à cause de la grève du 13 février

Brussels Airport a été fortement impacté par la suspension du trafic aérien belge lors de la grève générale du 13 février 2019. La plate-forme dont le trafic passagers est en retrait en février, estime avoir perdu environ 60 000 voyageurs lors de cette journée. Par ailleurs, son actionnaire Macquarie a vendu les 36% qu'il détenait.

Brussels Airport a géré 1 640 893 passagers au mois de février. Cela représente une baisse de 0,5% (8.000 voyageurs) par rapport à février 2018. Ce repli est la conséquence de la fermeture du trafic aérien en Belgique pendant 24 heures lors de la grève nationale du 13 février dernier. La plate-forme estime avoir perdu environ 60.000 passagers en raison du mouvement.

Les voyageurs locaux diminuent de 0,7% par rapport à février 2018. Toutefois - malgré la grève - le nombre de passagers en transfert a grimpé de 1,5%.
Le segment long-courrier a progressé de 3%, grâce aux nouvelles destinations lancées en 2018, mais reste significativement en-dessous des mois précédents. L'installation ajoute "du côté des vols court-courrier, on note les plus fortes croissances chez Iberia, Aeroflot, Air Europa, Aegean et Air France".

Macquarie vend ses parts de Brussels Airport
Le groupe australien Macquarie a annoncé le 15 mars 2019 qu'il allait vendre ses 36% parts dans Bussels Airport au consortium de Queensland Investment Corp, Swiss Life et APG Asset Management. Cette opération - dont le montant n'a pas été divulgué - doit être finalisée d'ici la fin de l'année.