Carburants : la hausse s’accélère

La hausse des prix du pétrole provoque dans la foulée la hausse des prix des carburants. Le diesel, le plus vendu à la pompe, atteint en moyenne 1,4611€/L.

C'était prévisible en raison de la hausse des cours du pétrole, et les automobilistes le constatent à la pompe : la hausse des carburants est une réalité qui s'accélère, avec une hausse moyenne la semaine dernière de plus de 2 centimes quel que soit le carburant. Les données hebdomadaires publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire affichent un gazole, le carburant le plus vendu en France avec environ 80% des volumes, à une moyenne de 1,4611 euro le litre, soit 2,24 centimes de plus que la semaine précédente.
Le litre d'essence sans plomb contenant jusqu'à 10% d'éthanol (SP95-E10) augmente également de 2,22 centimes à 1,5221 euros le litre. Le litre d'essence sans plomb 95 (SP95) a progressé de 2,32 centimes à 1,5433 euro.

A priori cette hausse, poussée par les pressions américaines sur les exportations iraniennes, n'est pas près de s'arrêter et pourrait également se répercuter rapidement sur les prix des billets d'avion. Pour l'instant, la rude concurrence sur les prix des billets conduit les compagnies à serrer les dents plutôt qu'à augmenter les prix.