Dépôt de bilan pour la compagnie aérienne Germania

Le transporteur à bas coût annonce, ce mardi, sur son site internet qu'il interrompt tous ses vols avec effet immédiat.

Dans un communiqué disponible uniquement en allemand, Germania annonce avoir déposé son bilan. Et que, par voie de conséquence, elle a assuré ses derniers vols dans la nuit de lundi à mardi.

La compagnie, en grande difficulté financière affichait un déficit dépassant les 20 millions d'euros fin 2018.

Le transporteur explique ne pas avoir pu réunir les financements nécessaires pour "couvrir un besoin à court terme en liquidités". "Notre seule possibilité était de nous déclarer insolvables. C'est bien sûr l'incidence qu'aura cette décision sur nos salariés que nous regrettons le plus", a écrit le directeur général Karsten Balke. Il a également présenté ses excuses aux passagers qui avaient acheté un billet.

Ceux qui l'ont acheté auprès d'un autre voyagiste, au sein d'une formule comprenant vol et hébergement, "peuvent contacter leur tour-opérateur afin d'organiser un autre transport", a expliqué Germania. "Pour les passagers qui ont réservé directement avec Germania, il n'y a malheureusement pas de droit à un transport de substitution".

"Des événements imprévisibles tels que les hausses spectaculaires du prix du kérosène l'été dernier avec l'affaiblissement simultané de l'euro face au dollar, des retards importants dans l'intégration d'appareils au sein de la flotte et un nombre inhabituellement élevé d'opérations de maintenance nécessitées par les appareils de la compagnie ont été de lourds fardeaux pour l'entreprise", a précisé Germania.

Basée à Berlin, la compagnie exploitait 37 appareils desservant principalement depuis l'Allemagne et la Suisse des destinations touristiques autour de la Méditerranée et au Moyen-Orient. Elle avait aussi misé en France sur des départs depuis Toulouse, ainsi que sur les aéroports de Stockholm-Arlanda et London-Gatwick.