Eurostar continuera de circuler en cas de « no deal »

154

L'Hexagone octroie une licence ferroviaire à la filiale française d'Eurostar. Grâce à cette opération, les trains pourront continuer de circuler en France en cas de "no deal".

«Il est délivré à la société Eurostar France SAS une licence d’entreprise ferroviaire valable pour effectuer des services de transport de voyageurs», affiche l'arrêt qui fait suite à une demande du groupe datant du 12 février . Il est toutefois précisé que, "cette licence n'ouvre pas droit, par elle-même, à l'accès à l'infrastructure ferroviaire qui est régi par la réglementation applicable à chaque pays de l'Union européenne".

En parallèle, les opérateurs ferroviaires qui ne détiennent qu'une seule licence britannique se verront interdits de circulation sur les voies ferrées européennes en cas de Brexit sans accord.