La grève du zèle des douaniers se poursuit

Le mouvement social des douaniers français se poursuit. Les agents qui ont entamé une action pour protester contre le manque de moyens à l’approche du Brexit, ont refusé la proposition du gouvernement. Ainsi, les contrôles aux frontières de plusieurs installations sont toujours perturbés par une grève du zèle, notamment au port de Calais ou encore […]

Le mouvement social des douaniers français se poursuit. Les agents qui ont entamé une action pour protester contre le manque de moyens à l'approche du Brexit, ont refusé la proposition du gouvernement.

Ainsi, les contrôles aux frontières de plusieurs installations sont toujours perturbés par une grève du zèle, notamment au port de Calais ou encore plus contraignant pour les voyageurs d'affaires à la Gare du Nord.

En effet, Eurostar indique encore une fois sur son site "En raison d'un mouvement de grèves des Douanes françaises, les files d'attente à Paris sont très longues et nos services de Paris à Londres subissent des retards importants".

Lors de sa rencontre avec les syndicats le 12 mars, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin avait proposé une enveloppe de 14 millions d'euros pour financer une hausse des salaires.