Flandre : une taxe kilométrique pour réduire les bouchons ?

Les déplacements professionnels en Flandre risquent de devenir onéreux dans les années à venir. Le gouvernement flamand envisage de mettre en place une taxe kilométrique pour combattre les embouteillages sur les routes de la région, et plus particulièrement autours d'Anvers.

Un consortium de consultants et d'avocats a été chargé par le gouvernement flamand de trouver un moyen pour réduire les embouteillages en Flandre. Selon le journal De Tidj, leur étude dont les conclusions seront rendues en avril, envisagerait de remplacer la taxe sur la circulation actuellement payée par les résidents flamands par une surcharge kilométrique.

Deux dispositifs sont étudiés pour sa mise en place :
- une taxe locale qui concernerait uniquement les alentours d'Anvers, zone particulièrement embouteillée.
- une taxe au kilomètre payée par tous les automobiliste circulant en Flandre.

Cette dernière solution aurait actuellement la préférence du cabinet d'étude. Tous les conducteurs circulant en Flandre payeraient ainsi une surcharge en fonction de l'heure et l'axe emprunté.

Les sommes récoltées par ce biais serviraient à financer l'amélioration des infrastructures routières et à développer des alternatives à la voiture. Toutefois, les entreprises dont les collaborateurs utilisent les axes flamands, ont le temps de se préparer. Le dossier sera étudié par le prochain gouvernement flamand, soit après les élections régionales de mai 2019. Ainsi, si la nouvelle taxe est validée, elle n'entrera pas en vigueur avant 2024-2025.

Cette surcharge n'est pas la seule taxe actuellement étudiée par le gouvernement flamand. Il planche également sur une taxe écologique sur les billets d'avion. Si elles voient le jour, ces deux mesures risqueraient de faire grimper le budget des déplacements professionnels dans la région.