Frédéric Lorin, Directeur d’IFTM Top Resa : « Le salon est le lieu de rendez-vous incontournable du voyage d’affaires »

C'est un événement attendu qui ouvrira ses portes le 25 septembre prochain. L'IFTM Top Resa, qui fête ses 40 ans cette année, souhaite poursuivre son enracinement dans l'univers du voyage d'affaires. Le Club Affaires sera ainsi, pendant 4 jours, le point central des professionnels du domaine.

À quoi sert un salon ? C'est souvent la question que se posent les visiteurs comme les exposants à la recherche de nouveaux contacts ou de solutions adaptées aux besoins des voyageurs. À cette interrogation, Frédéric Lorin est formel: "C'est un lieu unique où l'on peut rencontrer sur une période courte tous les acteurs d'un univers professionnel. Il est fait pour comparer, décider et adapter sa stratégie à l'offre existante. Nous offrons le meilleur panorama pour qui s'interroge sur l'avenir des déplacements professionnels dans son entreprise".

L'IFTM Top Résa ne faillit pas à cette règle et réussit le mariage entre le savoir et l'univers commercial. Un exercice difficile qu'apprécient les acheteurs et Travel managers qui ont besoin d'informations concrètes pour optimiser les déplacements professionnels de leur entreprise. Pour Frédéric Lorin, le salon est la réponse efficace à tous ces questionnements. Rencontre avec le directeur d'une manifestation qui, au fil des ans, est devenue incontournable.

DéplacementsPros : Que diriez-vous à un acheteur qui hésite à venir au salon ?

Frédéric Lorin : Qu'il a tort ! (rires). Je sais que les agendas des Travel managers et des acheteurs sont particulièrement chargés en cette période mais ils ont besoin des informations qu'ils trouveront à l'IFTM Top Résa pour optimiser leur stratégie des prochaines années. On a souvent tendance à croire qu'un salon est uniquement un lieu d'exposition où chacun vient vendre ses produits sans se soucier de l'homogénéité de l'ensemble. IFTM Top Résa est tout le contraire. Il est construit autour de conférences, de zones de rencontres et de Networking et d'espaces réservés aux fournisseurs pour présenter leurs services et leurs outils.

Nous accueillons cette année 35 exposants sur le Club Affaires. Tous les domaines du business Travel sont ainsi représentés, que ce soit la TMC, l'hôtellerie, les fournisseurs de technologies ou de services. Il n'y a pas en France d'autres lieux qui proposent en quatre jours une telle panoplie aux visiteurs. Nous sommes véritablement des experts de la mise en relation.

DéplacementsPros : Comment présentez-vous le Club Affaires ?

Frédéric Lorin : Pour moi, c'est de l'énergie pure en matière de connaissances et de rencontres. Dans le métier du voyage d'affaires, tout ce qui permet d'améliorer la comparaison et la connaissance des process est essentiel. Le rôle du Club Affaires est d'être le catalyseur de toutes ces énergies qu'elles soient associatives, avec la présence de l'AFTM, informatives avec les Journée Internationale du voyage d'affaires ou ludiques avec les Lauriers 2018 du voyage d'affaires qui récompensent à la fois les entreprises mais aussi le Travel manager de l'année.

C'est tout cela qui fait le Club Affaires et qui permet à chacun des visiteurs de trouver rapidement et efficacement une réponse aux questions qu'il se pose.

DéplacementsPros : Pendant longtemps on a regretté l'absence de l'hôtellerie à l'IFTM. Qu'en est-il pour cette édition ?

Frédéric Lorin : Accor, Booking, Mariott, Airbnb, Louvre Hôtel, seront cette année présents sur le Club Affaires. Nous avons déjà avec ces exposants une bonne partie de l'offre hôtelière dans le monde. Il y aura également des spécialistes comme HRS ou HCorpo, qui eux aussi sont particulièrement présents sur ce marché de l'hébergement des déplacements professionnels.

Au-delà, il y a des entreprises qui sont désormais implantées dans le voyage d'affaires comme entre autres Uber, Rydoo, Europcar, Bird Office, Expensya CarBooker. J'en oublie sans doute. Elles représentent toutes un évident renouvellement de l'offre avec une gamme de services adaptés à toutes les générations de voyageurs.

C'est la grande force du salon IFTM Top Résa que de pouvoir associer des start-ups aux géants du domaine. Et pour revenir à votre première question, c'est tout l'intérêt du salon que de les réunir au même endroit.

DéplacementsPros : Quelles sont pour vous les nouveautés de cette édition 2018 ?

Frédéric Lorin : Pour son 40e anniversaire, nous avons prévu une nouvelle salle de conférences, l'Allianz Arena Travel, qui propose 360 places assises avec une scène à 360°. Avec ce nouvel outil, nous allons muscler notre programmation par rapport aux éditions précédentes.

Au-delà, nous présenterons avec l'AFTM un livre blanc dans le cadre des journées internationales du voyage d'affaires qu'organisent DeplacementsPros et EPSA. A cette occasion, il y a toujours deux rendez-vous fort attendus par les acheteurs : le Baromètre annuel FCM Travel Solutions qui permet de prendre la mesure du marché du voyage d'affaires. L'autre rendez-vous, c'est la présentation par Epsa et DéplacementsPros des tendances annuelles du voyage d'affaires qui, depuis trois ans, donnent le ton du marché en précisant les volumes et les augmentations sectorielles du business Travel en France.

Une véritable référence de travail pour tous les professionnels.

DéplacementsPros : Faut-il s'attendre à des surprises pour 2019 ?

Frédéric Lorin : Comme tous les ans, nous allons chercher à innover et à développer de nouveaux services. Nous avons beaucoup évoqué l'approche professionnelle de l'espace affaires, on pourrait aussi parler de la vision festive que nous souhaitons y apporter. Déjà, sur l'espace affaires il y a un cocktail dédié aux professionnels du domaine en partenariat avec l'AFTM et DeplacementsPros.

Nous avons des projets avec l'Association Française du Travel management en 2019. Nous les annoncerons à l'occasion du cocktail que je viens d'évoquer.

DéplacementsPros : La rumeur dit que l'AFTM pourrait organiser sa soirée dans le cadre de l'IFTM Top Résa. Qu'en est-il ?

Frédéric Lorin : Je ne commente pas les rumeurs.

DéplacementsPros : Qu'aimeriez-vous que les visiteurs retiennent de l'édition 2018 ?

Frédéric Lorin : Qu'elle leur a été utile dans le cadre de leur activité professionnelle et qu'ils reviendront. Bien sûr, les compliments font toujours plaisir et savoir que le travail que l'on a fait séduit est un atout majeur. Mais il est hors de question pour nous de nous endormir sur nos lauriers. Il nous faut innover, inventer et développer sans cesse de nouvelles accroches, de nouveaux projets pour que le salon reste le lieu de rendez-vous français du voyage sous toutes ses formes et pourquoi pas, rapidement, une référence européenne pour qui veut s'implanter sur le marché français.

Il y a des attentes, des demandes, des envies pour faire de l'IFTM Top Resa, dans les cinq prochaines années, un lieu incontournable de l'activité voyage, loisirs ou affaires. Nous allons dans cette voie. Je pense modestement que le mouvement engagé depuis quelques années démontre aussi la qualité de l'équipe d'organisation du salon que j'ai le plaisir, et l'honneur, de diriger.

Entretien réalisé par Marcel Lévy
IFTM Top Resa en chiffres