Jet Airways, la présence en France… c’est fini ?

C'est un paradoxe, alors que le trafic reste soutenu en Inde, Jet Airways vient d'annoncer à la bourse indienne sa plus grosse perte trimestrielle depuis 2015. De quoi refroidir ses espoirs de développement à l'international.

Selon The Times of India, le programme d'économies envisagé (285 millions de dollars) conduirait la compagnie à revoir son plan de destinations à l'international, à se séparer d'une partie de sa flotte et à engager un vaste plan de licenciements.

Parallèlement, le renforcement du réseau domestique reste d'actualité même si, à ce jour, le plan initialement prévu et annoncé ces derniers jours ne serait pas conservé en totalité.

Face à la crise que traverse la compagnie indienne, les premières mesures économiques viseront les représentations à l'étranger. Jet Airways aurait pris la décision de fermer des bureaux en Europe. Comme l'affirme notre confrère Tourmag, Paris serait sur la liste pour 2019.

Amsterdam serait également concernée. Seule la représentation Londonienne serait conservée. La compagnie indienne, qui relie Chennai et Mumbai au départ de Paris, souhaite profiter de son partenariat avec Air France pour sa gestion commerciale.