Joon, lever de rideau la veille d’IFTM Top Resa

C’est au cours d’une conférence de presse prévue le 25 septembre prochain, la veille de l’ouverture du salon international du tourisme IFTM Top Resa qu’Air France en dira plus sur Joon, sa "nouvelle low cost". Dans un premier temps, la compagnie n’évoquera que les destinations moyen-courriers avant de dévoiler les premiers long-courriers au premier semestre […]

C’est au cours d’une conférence de presse prévue le 25 septembre prochain, la veille de l’ouverture du salon international du tourisme IFTM Top Resa qu’Air France en dira plus sur Joon, sa "nouvelle low cost".

Dans un premier temps, la compagnie n’évoquera que les destinations moyen-courriers avant de dévoiler les premiers long-courriers au premier semestre 2018. Joon aura pour mission de redonner des couleurs aux lignes déficitaires. Un enjeu de taille pour les experts qui constatent que seuls 28 avions feront leur entrée dans la flotte de la nouvelle compagnie.

Selon Jean-Marc Janaillac, le coût d’exploitation de Joon sera inférieur de 15 à 18 % à ceux d’Air France.

En avril dernier, le SNPNC avait dévoilé quelques destinations que devraient desservir Joon (encore appelée Boost à l’époque)