La CGT veut une grève dure des pétroliers à partir du 23 novembre

La fédération CGT du secteur pétrolier renouvelle son appel à la grève reconductible aux salariés du secteur à compter du jeudi 23 novembre et précise ses revendications. La centrale syndicale veut "obtenir les mêmes garanties que celles accordées aux routiers en septembre dernier" et refuse que la convention collective du secteur pétrolier soit modifiée par […]

La fédération CGT du secteur pétrolier renouvelle son appel à la grève reconductible aux salariés du secteur à compter du jeudi 23 novembre et précise ses revendications. La centrale syndicale veut "obtenir les mêmes garanties que celles accordées aux routiers en septembre dernier" et refuse que la convention collective du secteur pétrolier soit modifiée par les nouvelles ordonnances sur la Loi Travail.

Le mouvement débutera le jeudi 23 novembre par un débrayage et sera suivi, faute d'une réponse claire de l'Etat, de l'arrêt total des installations pétrolières. La CGT prend le risque de créer une pénurie de carburant mais affirme que les "discussions engagées depuis quelques mois n'apportent aucune réponse à leurs revendications".