La patience sera nécessaire dans les aéroports américains en cette fin d’année

Le stress risque d'être au rendez-vous pour les voyageurs d'affaires qui ont décidé de profiter des fêtes pour s'offrir un voyage en famille aux USA. Les aéroports américains seront bondés en cette saison festive. Des nerfs d'acier seront particulièrement nécessaires les 20, 21 et 26 décembre, les trois journées les plus chargées selon l'association Airlines for America.

Si les fêtes de fin d'année sont plus propices aux voyages en famille qu'aux déplacements professionnels, les transits dans les aéroports américains ne seront pas, pour autant, sans stress du 20 décembre 2018 au 6 janvier 2019.

En effet à l'instar de Thanksgiving, les fêtes de fin d'année sont une des périodes les plus chargées pour le ciel américain. Selon l'association Airlines for America, 45,7 millions de passagers vont voyager avec des compagnies américaines pendant ces 18 jours. Cela représente une hausse de 5,2% par rapport à l'année dernière. Le nombre de voyageurs quotidiens oscillera entre 2,1 et 2,9 millions de personnes.

La journée la plus chargée sera le vendredi 21 décembre 2018. Les aéroports seront également très bondés les 20 et 26 décembre. Les agoraphobes auront ainsi intérêt à privilégier les déplacements la veille de Noël ou le jour de Noël ainsi que le samedi 5 janvier. Cela sera, en effet, les journées les moins difficiles, selon l'organisation représentant les transporteurs des USA.

Évitez si possible les aéroports de Chicago
Les voyageurs d'affaires qui passeront par les aéroports de Chicago lors de leurs déplacements ont intérêt à ne pas oublier les chargeurs des tablettes et/ou les jouets préférés de leurs enfants. Ils pourraient être obligés de les occuper de longues minutes en attendant leurs vols. En effet, selon une étude de Magnify Money, Chicago Midway et Chicago O'Hare ont été les deux plates-formes les moins ponctuelles pendant la période des fêtes, ces 10 dernières années. Les taux moyens de ponctualité des vols entre 2008 et 2017 des installations sont respectivement de 61,5% et 61,6%.

Elles sont suivies ensuite par Newark Liberty (62,2%), l'aéroport de Denver (64,1%) et New York JFK (64,8%).

Les passagers qui ont prévu de se rendre à Honolulu, Maui ou encore Fort Myers, peuvent - en revanche - souffler. Il s'agit des 3 installations les plus ponctuelles pendant cette saison festive avec respectivement un taux moyen de vols à l'heure de 84,2%, 83,7% et 77,2%.