Le déplacement professionnel, un sujet de motivation ou de frustration?

Le voyage d’affaires, c’est souvent une épreuve et un sujet de stress, mais c’est aussi et majoritairement une source de satisfaction si l’on en croit l’étude réalisée par AirPlus auprès des travel managers. Et parmi les motivations des voyageurs d’affaires, apparait de plus en plus la possibilité d’aller à la rencontre d’un pays et de ses habitants.

Cette enquête est la deuxième partie du sondage réalisé en début d’année par AirPlus auprès de 941 Travel Managers dans le monde (24 pays). Après le premier volet  consacré à la sécurité, c’est la satisfaction des voyageurs que l’entreprise a tenté de mesurer via les organisateurs des déplacements. Résultat sans appel : seulement 5% des TM pensent que les voyageurs sont frustrés par les voyages d’affaires, contre 41% qui estiment que les déplacements sont positifs.

A noter que 44% des participants mesurent leur réponse en estimant qu’il y a un mélange de motivation et de frustration liés aux déplacements professionnels. En France, le taux est un peu plus élevé avec 48% des répondants qui considèrent le voyage comme une motivation. On peut comprendre globalement que les TM n’ont pas le sentiment de pousser le bouchon trop loin malgré des conditions parfois drastiques de voyage ou ressenties comme telles par les voyageurs, comme ils l’avaient exprimé dans notre propre Baromètre des voyageurs d’affaires.
 

Ce qui encourage, ce qui frustre

Les Travel Managers ont été interrogés sur des facteurs précis de motivation et de frustration pour les voyageurs. (Pour info, 65% valident les facteurs de motivation et 61% les facteurs de frustration).

Même si la plupart des facteurs de motivation sont liés au business, il est quand même intéressant de voir émerger la fameuse tendance du « bleisure ».

Les facteurs de motivation :
1/ La rencontre d’un collègue en personne
2/ Un déplacement bien organisé
3/ Découvrir de nouvelles villes/pays
4/ Comprendre de nouvelles cultures
5/ Un niveau de confort élevé
6/ Pouvoir prolonger le déplacement par un week-end d’agrément.
7/ Le voyage est considéré comme un symbole de statut
 
Les facteurs de frustration :
1/ Les temps d’attente
2/ Les changements de dernière minute
3/ Le temps loin de la famille, des amis
4/ Les logs trajets
5/ Le manque de confort pendant le voyage
6/ Peu de temps à destination
7/ La barrière de la langue
8/ l’appréhension de nouvelles cultures
 
Vous trouverez ci-dessous le PDF détaillant les éléments de cette enquête d’AirPlus (en anglais).