Les fraudes des voyageurs d’affaires coûtent 33 790 euros aux entreprises

Les fraudes internes coûtent en moyenne 33 790 euros aux entreprises européennes, selon un rapport de Captio, une plate-forme pour la gestion numérique des frais de déplacements professionnels. L'étude montre que les premières victimes des mauvaises pratiques des collaborateurs sont les PME.

De nombreux voyageurs d'affaires égarent leurs justificatifs et perdent de l'argent lors de leurs déplacements. D'autres ont la mauvaise habitude de faire payer à leur entreprise bien plus que les frais engagés lors de leurs déplacements professionnels. Solliciter le remboursement d’anciennes factures est le cas le plus couraient observé dans les sociétés européennes (33%). Cette vilaine pratique est suivie par les cas de remboursement de frais doublés (29%) et des dépenses effectuées en week-end (12%).

Bien sûr, ces mauvaises actions ont un coût sur les entreprises. Elles perdent en moyenne 33 790,61 euros par an. Le montant diverge en fonction de la taille des structures : les PME subissent plus les conséquences, avec une moyenne de 41 314,60 euros de pertes annuelles par société tandis que le trucage des frais de déplacements dans les grandes entreprises s’élèvent en moyenne à 27 870,77 euros.

La plate-forme estime que "Les principales conséquences de la fraude interne dans les entreprises sont la réduction de la compétitivité, ainsi qu’un changement dans les décisions stratégiques de la compagnie. L’enquête dévoile aussi que 91,5% des entreprises avec des outils pour combattre cette mauvaise pratique vérifient le respect des politiques de frais des voyages et déplacements des employés".

Captio a analysé les rapports de frais réalisés par les employés de 130 entreprises au cours de 2015, soit 1,3 million de frais de déplacements professionnels effectués par 6 070 salariés. Le document montre que 12,8% des frais analysés sont potentiellement frauduleux : les PME souffrent davantage (13% de leurs frais) que les grandes sociétés (10% de cas de fraude en moyenne).

Le rapport "Coût de la fraude interne dans la gestion des frais des entreprises européennes", disponible en anglais, peut être téléchargé depuis cette page.