Lufthansa renonce aux vols longs-courriers au départ de Berlin

On pourrait penser que les voyageurs d'affaires allemands ou internationaux fréquentent assidûement la capitale allemande. En fait, ce n'est pas une destination pro intense et Lufthansa renonce à y développer du long-courrier, faute de rentabilité.

Le groupe Lufthansa a "essayé à plusieurs reprises d'offrir des vols long-courriers au départ de Berlin. Mais ce n'est pas rentable actuellement". Lufthansa précise ce 3 juillet qu'il n'y a "pas assez de voyageurs d'affaires" et "aucune fonction de plaque tournante" à Berlin, les hubs allemands du groupe Lufthansa étant situées à Francfort et Munich.

"L'une des raisons pour lesquelles Berlin n'est pas l'une des principales plaques tournantes est historique. Lufthansa n'a pas été autorisé à voler vers la ville divisée jusqu'à ce que l'Allemagne soit réunifiée en 1990", souligne le groupe qui ajoute : "La rentabilité est essentielle. Nous n'exploitons pas de lignes pour des raisons de prestige.

Petit coup de griffe aux autorités pour l'occasion, le groupe remarque qu'il est "aux prises avec d'importants goulets d'étranglement de capacité" à l'aéroport de Berlin Tegel et qu'il est "vital d'effectuer rapidement les travaux de conversion approuvés" pour achever l'aéroport de Berlin Brandebourg d'ici octobre-2020. Pour mémoire, la plate-forme était attendue en 2011.