Marriott écope d’une amende de 110 millions d’euros

Le groupe hôtelier se voit infliger une amende à hauteur de 99 millions de livres sterling, soit près de 110 millions d'euros. En cause : une fuite de données massive en 2018.

Après British Airways, c'est au tour de Marriott d'écoper d'une lourde amende après l'entrée en vigueur du RGPD. Le groupe hôtelier est en effet accusé d'une fuite massive de données. En 2018, Marriott révélait avoir été victime d'une cyber-attaque, entraînant la fuite de données de plus de 339 millions de clients. Parmi eux, 30 millions étaient résidents de l'Union Européenne, et donc soumis au RGPD.