Niki cesse ses vols immédiatement

Lâchée par Lufthansa sous pression de Bruxelles, la compagnie Niki ne fait plus partie des actifs d'airberlin convoités par le groupe allemand et cesse immédiatement ses activités.

Les réserves de la Commission européenne sur un risque de position dominante ont conduit Lufthansa à abandonner son projet d'acheter Niki à la compagnie berlinoise en faillite Air Berlin. Le comble, c'est que le fondateur Niki Lauda lui-même avait mis en garde Berlin et proposé de reprendre son ancienne compagnie low cost, fondée en 2003 et vendue en 2011 à airberlin. Les mandataires lui ont préféré Lufthansa qui doit, comme prévisible, jeter l'éponge.

Immédiatement Niki a engagé une procédure de mise en insolvabilité auprès d'un tribunal allemand et annoncé dès mercredi soir sur son site la cessation de ses vols à partir de ce jeudi 14 décembre. La société précise que plusieurs compagnies aériennes "étudient des solutions pour rapatrier les passagers actuellement à l'étranger vers l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse". Combien ? Elle ne le précise pas, mais il y a certainement des travel managers à la manœuvre...