Rachat de Wow: Icelandair passe la main à un fonds d’investissement américain

Après avoir réduit sa flotte il y a quelques jours, suite à des résultats trimestriels catastrophiques, puis après une annonce pour indiquer que son rachat par la compagnie Icelandair était différé, la compagnie Wow Air sera finalement reprise par Indigo,un fonds d'investissement américain.

"Le projet de rachat de Wow Air par Icelandair ne sera pas mené à terme", a déclaré le président par intérim d’Icelandair Group, Bogi Nils Bogason. Si aucune raison précise n’est fournie pour expliquer ce revirement, la santé de Wow Air, en grandes difficultés financières, serait plus mauvaise que redouté. La compagnie à bas coûts a essuyé une perte imposable de près de 60 millions de dollars au premier semestre et les résultats du quatrième trimestre seront bien pires que prévu.

L’avenir de la compagnie fondée en 2011 et qui dessert 36 destinations en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, semble désormais incertain comme l'expliquent nos confrères partenaires de l'Echo touristique. Le fonds d’investissement américain Indigo Partners a annoncé la signature d’un accord de principe pour entrer dans le capital de Wow Air. Indigo Partners est la maison mère de la low cost américaine Frontier Airlines, le principal investisseur dans Tiger Airways, de Singapour, l’un des principaux actionnaires de la compagnie hongroise Wizz Air, qui dessert l’Islande, et de la low cost chilienne JetSmart. Un communiqué publié sur le site Web de Wow Air indique que le fondateur et actionnaire principal, Skúli Mogensen, restera le principal propriétaire de la société.

L’annonce du rachat qui tourne court a été très mal accueillie par les investisseurs. L’action Icelandair lâchait un peu plus de 10% dans la matinée à la Bourse de Reykjavík. Selon un groupe de travail gouvernemental, la faillite de Wow Air entraînerait une chute de la couronne islandaise de près de 13%, un surcroît d’inflation et la perte de 1 400 emplois.