Ryanair aussi veut racheter Norwegian

Selon le directeur général de Norwegian Bjørn Kjos cité par Reuters, Ryanair serait intéressée par le rachat de la compagnie Norwegian. Ce n’est pas la première fois que Michael O’Leary évoque son développement à l’international. Il voudrait ainsi anticiper le plafond de verre que la low cost irlandaise rencontrera en Europe.

En pleine croissance mais avec une fragilité financière extrême, Norwegian suscite les convoitises. Celles d'IAG qui a fait savoir son appétit, mais pas seulement. Pour autant, le chemin vers la vente définitive est longue. Ryanair dément officiellement et catégoriquement tout intérêt pour Norwegian et affirme que cette information n’a pour but que "de pousser encore plus l’offre financière d’IAG".

Mais selon la presse, la compagnie irlandaise aurait saisi son conseil d’administration sur le sujet et veut en savoir plus sur la réalité financière de la compagnie. "Norwegian a construit son modèle sur celui de Ryanair", souligne un cadre de la compagnie nordique qui affirme sous couvert d'anonymat que "l’arrivée d’un nouvel actionnaire est bien dans les tuyaux". Oui mais lequel ?

Lancée sur le low-cost long-courrier, l'expérience de Norwegian est suivie de près par tous les acteurs. Selon des économistes norvégiens, le long courrier très bon marché ne peut tenir sur le long terme que si une convergence de situations persiste, comme la baisse du prix du pétrole, une demande soutenue toute l’année et des aéroports qui acceptent de jouer le jeu.