South African Airways techniquement en faillite

La compagnie nationale d'Afrique du Sud, South African Airways, serait techniquement en faillite avec une dette qui dépasse 1,3 milliard d'euros, plus que l'ensemble de ses actifs dont elle devra céder une partie car les banques refusent désormais de lui prêter plus d'argent.

South African Airways est une compagnie aérienne d'État qui a reçu de multiples injections de fonds, tandis que le gouvernement a désespérément cherché un nouvel investisseur dans ce transporteur criblé de dettes. Tous les investisseurs potentiels, y compris les Emirats Arabes Unis, ont refusé les propositions d'investissement.

En termes d'actifs, South African Airways dispose d'une flotte de 46 appareils, dont 11 Airbus A330 (dont certains n'ont été livrés que l'an dernier) et 16 Airbus A340. South African Airways, membre de Star Alliance, est en premier lieu victime de la corruption sans fin et d'une mauvaise gestion. Un rapport sur une stratégie de redressement de la compagnie aérienne a conclu qu'elle pouvait être sauvée, mais qu'elle " nécessite des mesures draconiennes ".

Pour les voyageurs qui ont réservé un vol sur South African Airways, pas de panique, ses avions vont continuer de voler. Ils voleront jusqu'au moment où il s'avérera impossible pour la compagnie aérienne de poursuivre ses activités quotidiennes, compte tenu de l'état de sa trésorerie et de l'ultimatum qui semble s'annoncer de la part des bailleurs et des aéroports.

Mais l'histoire nous a appris une chose, il est presque certain que la compagnie recevra une nouvelle aide du gouvernement sud-africain, même si chacun sait le mauvais usage qui pourrait être fait de ces fonds destinés à renflouer la compagnie.