Tempête chez South African Airways

Suspendue depuis plusieurs années aux aides de l’état sud-africain, la compagnie nationale South African Airways vient de voir sa Présidente limogée. Mais Pretoria n’envisage pas la privatisation.

Contestée, la PDG de South African Airways Dudu Myeni a été limogée jeudi dernier par le ministre sud africain des Finances, ainsi que 5 membres du conseil d’administration. Un nouveau patron a été nommé à son poste pour diriger la compagnie, Johannes Bhekumuzi Magwaza avec la mission "d’insuffler une nouvelle dynamique à la compagnie aérienne nationale", l'une des principales du continent.

Il y a plusieurs années que la compagnie ne survit qu’avec les aides de l’Etat. Elle vient de décider de fusionner avec ses filiales, elle vient également de recevoir une subvention de 3 milliards de rands (200 millions d'euros) pour rembourser un prêt et doit faire face à une nouvelle échéance de 5 milliards de rands d’ici la fin octobre. A l’occasion de son point de presse hebdomadaire, le ministre de la communication Mmamoloko Kubayi a cependant indiqué que le gouvernement n'envisage pas encore une privatisation de la compagnie aérienne nationale.