USA: Première arrestation dans un aéroport grâce à la reconnaissance faciale

A peine trois jours après l'installation d'un système reconnaissance faciale à l'aéroport de Washington-Dulles, un passager qui tentait d'entrer sur le territoire américain avec un faux passeport français a été arrêté.

Le voyageur interpellé est un homme de vingt-six ans en provenance de Sao Paulo, au Brésil. Il avait présenté un passeport français aux autorités, note le communiqué du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis cité par NBC News.

Le dispositif a permis de déterminer qu'il n'était pas le propriétaire légitime de ce document d'identité. Une carte d'identité issue de la République du Congo a par la suite été retrouvée dans sa chaussure.

Depuis la mise en service des dispositifs de reconnaissance faciale dans les aéroports américains, il s’agit du premier fraudeur mis en échec, selon les autorités locales. À ce jour, le système est testé dans quatorze aéroports aux États-Unis.

La France s’équipe, elle aussi, du même système : après les aéroports d’Orly et de Roissy, des bornes de reconnaissance faciale ont été mises en service à Nice. Leur déploiement devrait se poursuivre progressivement.