Uber protège mieux ses chauffeurs

Uber améliore la protection de ses chauffeurs en Europe. Elle leur propose désormais une couverture des événements survenus en course ou en dehors (comme la maladie, les blessures...) grâce à un nouveau partenariat avec Axa.

Uber fait un geste envers ses chauffeurs européens qui ont organisé plusieurs mouvements ces derniers mois pour protester contre leurs conditions de travail. L'entreprise américaine a mis en place de nouvelles protections.

La couverture proposée en partenariat avec l'assureur Axa prendra en charge les événements survenus en course et en dehors. Ainsi, elle couvrira les coûts ou les pertes de revenus générés par des blessures pendant un trajet mais également ceux liés à des éléments extérieurs au travail comme par exemple les maladies graves, les blessures ou encore l'arrivée d'un enfant.

Uber précise que la couverture "sera disponible gratuitement et sans engagement pour plus de 150.000 partenaires éligibles utilisant l'application Uber en Europe, dont plus de 35.000 en France".

Pour en bénéficier, le chauffeur devra "avoir complété 150 courses dans les huit semaines précédant l'incident". Pour les coursiers d'Uber Eats, le seuil est de 30 livraisons.