Venezuela : le Quai d’Orsay recommande une nouvelle fois de reporter les déplacements pros

La situation se tend encore un peu plus au Venezuela. Juan Guaido, le président autoproclamé, appelle la population à manifester le 23 février 2019 pour soutenir les volontaires qui iront récupérer l'aide humanitaire promis par les USA. Face ce contexte compliqué, le Quai d'Orsay demande aux ressortissants français sur place de faire preuve de prudence et conseille, une nouvelle fois, aux voyageurs d'affaires de reporter leurs déplacements professionnels.

Juan Guaido a appelé les Vénézuéliens à manifester le 23 février 2019 pour soutenir les personnes qui iront récupérer l'aide humanitaire américaine à la frontière avec la Colombie.

L'opposant du chef de l'état Nicolas Maduro a expliqué "Cela va se passer non seulement à la frontière où se trouvera le mouvement des volontaires mais aussi dans toutes les villes du pays où auront lieu des manifestations le 23 février pour attendre l'entrée de l'aide".

Face à cette nouvelle annonce, le Quai d'Orsay renouvelle sa mise en garde. Comme en janvier, le ministère indique sur son site "Compte tenu du risque de blocages et de troubles à l’ordre public, il est recommandé de reporter les déplacements vers le Venezuela jusqu’à nouvel ordre" et ajoute ensuite "Sur place, tenez-vous à l’écart des manifestations, limitez vos déplacements au strict nécessaire, faites des stocks d’approvisionnement et tenez-vous régulièrement informé de la situation".