Virtuo part à la conquête de l’Europe

Virtuo vient d'achever un tour de table de 20 millions d'euros. La start-up qui dématérialise totalement la location de voiture, compte utiliser ces nouveaux fonds pour se développer en Europe.

Virtuo, lancée en 2016, achève un nouveau tour de table de 20 millions d’euros auprès d’Iris Capital, de RAISE Ventures et de Balderton Capital, investisseur historique. Cette opération permettra à l'entreprise française de renforcer son implantation dans les marchés où elle opère : la France, la Belgique, et plus récemment le Royaume-Uni.

De plus, le service de location de véhicules entièrement dématérialisé compte poursuivre sa conquête de l'Europe en s'installant en Espagne et en Allemagne en 2019. Il envisage également de prendre la direction du marché US.

La société va par ailleurs investir en R&D et accélérer ses innovations avec la sortie de nouvelles fonctionnalités, à l’image du partage de clé digitale, lancé il y a peu. Virtuo prévoit aussi d'augmenter sa flotte automobile premium en passant de 1000 véhicules disponibles à 3000 d’ici la fin d’année. De plus, l'entreprise va mettre en œuvre un plan de recrutement qui vise à doubler ses effectifs d’ici fin 2019, pour passer de 45 à 90 collaborateurs.

Le communiqué ajoute "En un an, Virtuo a multiplié par 4 sa flotte et ouvre une nouvelle station chaque mois. Son développement va se poursuivre sur ce rythme soutenu".

"Ces deux dernières années ont été très riches pour Virtuo, nous avons connu une forte croissance et mené l’ouverture de 2 nouveaux marchés. Cela nous a permis d’éprouver notre modèle de location mais aussi de confirmer sa pertinence auprès de nos utilisateurs.  Avec ce nouveau tour de table, nous sommes prêts à le déployer à l’échelle européenne et à faciliter les déplacements d’un maximum d’utilisateurs", a expliqué Thibault Chassagne, Cofondateur & CEO de Virtuo