Hong Kong : vers une réouverture pour les voyageurs internationaux

Hong Kong va lever l’interdiction de vols en provenance de neufs pays, dont la France, à compter du 1er avril. Si les contaminations liées au variant Omicron sont au plus haut, les autorités ont jugé que l’interdiction de vols n’est plus « opportune ». 

Dès le 1er avril, Hong Kong réouvrira ses frontières à neufs pays, dont la France, les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Australie, les Philippines, le Pakistan, l’Inde et le Népal. Alors que les contaminations et les hospitalisations liées au variant Omicron sont au plus haut, les autorités ont annoncé la reprise des vols internationaux. Pour rappel, Hong Kong avait fermé ses frontières depuis le mois de janvier et misé sur une stratégie « Zéro Covid » qui s’est avérée inefficace. 

L’interdiction de vols «n’est plus opportune», a déclaré Carrie Lam, cheffe de l’exécutif local. «La situation épidémique dans ces pays n’est pas pire que celle de Hong Kong, et la plupart des personnes qui arrivent ne présentent pas de symptômes graves. Prolonger cette mesure ne fera qu’ajouter aux inquiétudes des résidents de Hong Kong bloqués là-bas».