ICCA : Paris toujours première destination mondiale pour les congrès internationaux

L’International Congress and Convention Association (ICCA) a publié ce mardi son classement annuel des destinations les plus attractives pour les congrès internationaux. Paris occupe la première place du classement pour la seconde année consécutive, et creuse même un peu plus l’écart avec les autres villes européennes, Lisbonne, Berlin, Barcelone et surtout Vienne.

- Publicité -

Avec 237 congrès internationaux répondant aux critères de l’ICCA* organisés en 2019, contre 212 l’année précédente, Paris devance Lisbonne (190) de 47 événements. En 2018, la capitale française avait accueilli 40 congrès internationaux de plus que Vienne. La capitale creuse donc l’écart avec son nouveau dauphin, devant Berlin (176) et Barcelone (156). Au cours des cinq derniers classements publiés par ICCA, Paris a été sacrée trois fois.

Viparis contribue à son leadership. Pour sa deuxième année de pleine activité, Paris Convention Centre – le plus grand centre de congrès d’Europe – a accueilli du 31 août au 4 septembre 2019 le Congrès mondial de cardiologie, ayant réuni plus de 33 000 participants en provenance de 20 pays différents. D’autres grands congrès internationaux se sont tenus à Paris Convention Centre, comme l’European Society of Cataract and Refractive Surgery (Société Européenne de Cataracte et de Chirurgie Réfractive) avec ses 8 200 participants,ou encore l’IAAPA Expo Europe (premier événement de l’industrie du loisir en Europe) avec ses 8 500 participants.

Le Palais des Congrès de Paris a pour sa part accueilli avec succès trois congrès ayant rassemblé plus de 4000 participants : l’EURETINA Congress (Société européenne de rétine), le World Chemistry Congress (Congrès mondial de chimie), et le World Congress on Osteoporosis, Osteoarthritis and Musculoskeletal Diseases (Congrès mondial sur l’ostéoporose, l’arthrose et les maladies musculo-squelettiques).

Le Palais des congrès d’Issy a notamment accueilli les délégués de l’Intelligent Vehicles Symposium (symposium sur les véhicules intelligents). Les participants du World Congress of the International Hydropower Association (Congrès mondial de l’Association internationale de l’hydroélectricité) se sont rassemblés à Espace Grande Arche.

Tous ces lieux sont gérés par Viparis, lequel prépare la reprise de l’activité pour début septembre. Avec le Bureau Veritas, il a notamment créé une démarche de labellisation pour garantir la sécurité sanitaire de ses sites (notre article du 5 mai sur ce label baptisé Safe V).

Enfin, pour soutenir les associations internationales qui ont reporté ou annulé leur congrès prévu cette année à Paris, le leader européen pour l’accueil des congrès et salons a décidé de leur offrir un an d’adhésion à l’ICCA Association Community, communauté lancée en janvier dernier, permettant aux professionnels des associations internationales organisatrices de congrès «d’échanger sur leurs différents challenges pour être plus forts et plus résilients dans le futur».

(*) L’ICCA publie son classement annuel des destinations de congrès en prenant en compte trois critères pour les congrès éligibles : une fréquence régulière, un minimum de cinquante participants, et une rotation dans au moins trois pays différents. Les chiffres publiés par l’ICCA sont à mettre en perspective avec les chiffres globaux du secteur des congrès parisiens, l’organisation internationale représentant moins de 20% de la totalité des événements qui se tiennent chaque année dans la capitale.