Boeing stoppe la production des 737 MAX

Plus aucun 737 MAX ne sortira de l’usine de Renton à partir de janvier 2020 et jusqu’à nouvel ordre, suite à la prolongation de l’interdiction de vol de l’avion incriminé.

Les crashs des B737 MAX de Lion Air en octobre 2018 et d’Ethiopian Airlines en mars 2019 n’en finissent plus d’enfoncer Boeing. Drame humain avant tout puisque 346 personnes y ont perdu la vie, ces deux accidents constituent pour l’avionneur américain une catastrophe industrielle estimée à 9,3 milliards de dollars de perte au 30 septembre dernier.

Comme annoncé dans notre article hier, la position de la FAA (l’agence gouvernementale américaine chargée de l’aviation civile) réclamant des modifications et des contrôles supplémentaires du système anti-décrochage MCAS mis en cause dans les deux accidents, a eu raison de la production des avions incriminés.

Jusqu’alors, Boeing n’avait réduit que de 20 % sa production de B737 MAX (de 52 à 42 appareils par mois), espérant reprendre sa commercialisation en janvier 2020. Las, les observateurs estiment que, désormais, l’autorisation de vol des 737 MAX (et donc leur commercialisation) ne pourrait intervenir qu’en février 2020 au plus tôt.

Le coût de stockage des plus de 400 avions produits et non vendus sont tels que Boeing a décidé d’arrêter les frais : suspension jusqu’à nouvel ordre de la production. En attendant Boeing continue de verser des mesures compensatoires aux compagnies aériennes affectées. L’avionneur n’a, pour l’heure, pas annoncé de licenciements mais une réaffectation de certains de ses personnels.