NDC : pour Delta Air Lines, l’adoption doit être naturelle

619

Alors que certains transporteurs américains et européens jouent la carte du forcing pour pousser les réservations NDC, Delta Air Lines espère pousser une adoption naturelle chez ses clients. La compagnie aérienne s’entoure de quatre partenaires technologiques pour bâtir sa plateforme de distribution en direct. 

Quand American Airlines joue le forcing dans sa stratégie NDC, Delta Air Lines adopte une posture différente. Pas question pour la compagnie aérienne d’appliquer une surcharge sur les frais GDS à l’instar d’Air France ou de Lufthansa. Aussi, le transporteur déclare avoir identifié quatre partenaires technologiques, parmi lesquels Google, Arc, IATA et Accelya, pour développer sa plateforme de distribution NDC. 

« Nous n’avons pas l’intention de suivre les stratégies d’autres transporteurs qui adoptent des approches radicales pour mettre en œuvre certaines redevances et supprimer du contenu », a déclaré Sara Reid, directrice générale des ventes chez Delta Air Lines, comme le rapporte Phocuswire. Et d’ajouter : « Nous pensons que les clients voudront utiliser notre solution NDC parce qu’elle créera de la valeur pour eux. C’est donc sur cela que nous nous concentrons : libérer de la valeur et favoriser l’adoption en créant de meilleurs produits, un meilleur merchandising et un meilleur service ». Les rôles des différents partenaires technologiques de Delta Air Lines sur NDC n’ont pas été détaillée par la compagnie.