Coronavirus : les compagnies aériennes US réclament les aides maintenant !

Outre Atlantique, les « majors» demandent au Trésor de distribuer rapidement les 58 milliards de dollars US en subventions et prêts votés la semaine dernière par le Sénat. Et elles recommandent un système pour se partager équitablement la somme.

- Publicité -

Le sénat américain a voté mercredi dernier un plan d’aide de 58 milliards de dollars en faveur des compagnies aériennes américaines, répondant ainsi à une demande pressante de ces dernières (notre article du 17 mars). Sur cette somme, 25 milliards correspondent à une aide directe, et 25 milliards à des prêts, complétés par huit autres milliards de subventions et prêts aux transporteurs cargo.

Les grandes compagnies américaines, dans un courrier commun daté de ce samedi, pressent le gouvernement de distribuer les fonds «aussi rapidement que possible». Ce courrier a été signé par les responsables d’American Airlines, Delta Air Lines, United Airlines, Alaska Air, JetBlue, Southwest Airlines, Hawaiian Airlines, Atlas Air Worldwide, UPS Corp et FedEx.

Les compagnies menacent de licencier des dizaines de milliers d’employés si elles ne commencent pas à être renflouées dans les prochains jours. Le Trésor américain est sommé d’engager les procédures de demandes de subventions dans les heures qui viennent.

La lettre suggère par ailleurs un système pour partager équitablement les sommes, basé sur le nombre de passagers et l’équivalent en miles du ratio siège-kilomètre offert en 2019.