Norwegian : les créanciers acceptent le plan de remboursement différé

La compagnie aérienne low cost voit son ciel s’éclaircir, du moins temporairement. La majorité des créanciers de la Norwegian Air Shuttle ASA viennent d’accepter un plan de remboursement différé. 

- Publicité -

Même si cela reste compliqué pour la compagnie, cette décision lui permet d’avoir plus de temps pour redresser la situation, soit 2 ans. Selon nos confrères de l’Echo Touristique, Norwegian a demandé deux années supplémentaires pour rembourser à la fois l’échéance de 250 millions d’euros arrivant à échéance en décembre et l’emprunt de 89,5 millions d’euros, qui viendra à échéance en août de l’année prochaine. En échange, le transporteur a mis en hypothèque sa filiale Norwegian Air Norway, qui possède de lucratifs créneaux horaires à l’aéroport de Gatwick.

Pour rappel, Norwegian Air Shuttle avait demandé lundi un rallongement de deux ans pour les échéances de remboursements de sa dette.