SNCF : le troisième confinement, nouveau coup dur pour la compagnie ferroviaire

Suite aux annonces de Jean Castex hier soir, le site de la SNCF a été pris d’assaut et les TGV et Ouigo affichent désormais complet au départ de Paris ce vendredi. Pour le transporteur ferroviaire, ce 3e confinement annonce déjà un nouveau manque à gagner… 

Alors que les taux d’occupation des trains le week-end tournaient autour de 60-65%, ce vendredi, tous les TGV et Ouigo affichent presque complet au départ de Paris. Le transporteur a par ailleurs indiqué que tous les trains annoncés à la circulation dans les prochains jours prendront le départ comme prévu pour les TGV Inoui, Ouigo, Intercité, trains régionaux et internationaux. Si une réduction du trafic n’est donc pas encore à l’ordre du jour, rien n’est exclu pour les prochaines semaines en fonction de l’évolution de la situation et des flux de voyageurs. En effet, ce troisième confinement qui concerne 16 départements, dont la région Ile-de-France, est un nouveau coup dur pour la SNCF qui s’apprête à essuyer de nouvelles pertes après un bilan 2020 historiquement bas. 

> A lire aussi : SNCF : « En 2020, notre chiffre d’affaires a souffert mais ne s’est pas effondré »

La compagnie précise que tous les billets TGV, Ouigo, Intercités et TER en correspondance seront échangeables et remboursables sans frais jusqu’au dernier moment et ce, jusqu’au 19 avril en attendant les nouvelles directives du gouvernement. Pour rappel, les déplacements interrégionaux au départ des territoires concernés par le confinement sont interdits, sauf pour motifs impérieux ou professionnels. Il vous faudra ainsi vous munir de votre billet de train, ainsi que de votre attestation + justificatif en cas de contrôle.