Travelstop entend simplifier la gestion des déplacements de bout en bout

Présente dans 7 marchés asiatiques, la startup Travelstop entend simplifier la gestion des déplacements professionnels de bout en bout. Une ambition qui repose principalement sur l’exploitation de sa plateforme SaaS dopée à l’intelligence artificielle.

Basée à Singapour, la startup Travelstop a lancé sa plateforme SaaS (Software as a service) de gestion des voyages d’affaires en août 2018. Une solution, qui utilise l’apprentissage automatique dit « machine learning », l’une des applications de l’intelligence artificielle (IA) dédiée à l’automatisation, visant à simplifier la gestion des déplacements professionnels de bout en bout. Son offre est composée de trois caractéristiques de base : Voyages, Dépenses et Statistiques. Un ensemble d’outils à l’architecture ouverte, accessible depuis un site web ou une application mobile. Une offre moderne qui a su attirer quelques investisseurs et semble faire ses preuves sur le marché asiatique qui cumule 40 % des déplacements professionnels dans le monde.

Son fondateur, Prashant Kirtane — ex-ingénieur informatique chez Yahoo et fondateur de la société Travelmob, acquis par Expedia en 2015 — confie à nos confrères de TOM.travel « enregistrer une croissance mensuelle de 100 % et obtenir un taux de satisfaction de 98 %. » L’utilisation de l’IA permet à Travelstop de générer des recommandations de vol et d’hôtel, réduisant le temps alloué à la réservation de plusieurs heures à quelques minutes. « Nous apprenons à partir de signaux tels que les vols et les hôtels fréquemment réservés dans une entreprise, la distance du bureau ou du lieu de l’événement, les commentaires et les préférences personnelles », explique le fondateur.

Une solution dans l’air du temps

Les fonctionnalités « Book for Others », qui permet aux gestionnaires de voyages d’être plus productifs, et « Invoice Billing », offrant la possibilité de payer une seule facture pour plusieurs réservations de voyages, contribuent également à simplifier les processus du marché. Grâce à son expertise technique, la jeune pousse offre la possibilité aux dirigeants d’exercer un contrôle sur la PVE, ou au contraire, de l’assouplir. Travelstop est parvenue à construire un outil opérationnel, dans un marché qui comporte d’importantes différences en matière de fiscalité, de langues, de devises, de modes de paiement et de comportements des utilisateurs. Présente dans 7 marchés actuellement, la jeune pousse envisage d’y consolider son positionnement avant de songer à l’international. Et malgré son expertise en la matière, Travelstop ne jure pas que par la technologie et accorde beaucoup d’importance à son support client. « Dans une région où la majorité des processus sont gérés manuellement et où les outils n’ont pas évolué depuis des décennies, nous apportons une solution adaptée aux voyageurs d’affaires d’aujourd’hui et aux entreprises asiatiques à forte croissance », résume Prashant Kirtane.

Ecrit par Hugo Pellegrin