Aigle Azur ira à Sao Paulo au Brésil

C’est sur Sao Paulo qu’Aigle Azur aurait jeté son dévolu en demandant des créneaux à l’Agence Nationale de l’Aviation Civile du Brésil. Un choix qui confirme l’intérêt du transporteur français pour l’Amérique du Sud. Selon nos informations, c’est l’homme d’affaires americano-brésilien, David Neeleman - aujourd’hui deuxième actionnaire d'Aigle Azur avec 30% - qui aurait insisté et œuvré pour obtenir l’ouverture de la ligne.

On l'attendait sur la Chine, ce sera le Brésil en premier, sur l'influence de son nouvel actionnaire. Dans le document fourni aux autorités locales, la compagnie franco-chinoise annonce son intention d’ouvrir des vols au cours du premier semestre 2018 entre Paris Orly et Campinas-Viracopos, l’aéroport de Sao Paulo qui deviendrait ainsi la première destination long-courrier d’Aigle Azur. La compagnie a fait, en décembre dernier, l'acquisition de deux Airbus A330-200 et dispose désormais de la capacité pour le faire. Notons que pour le voyage d'affaires, la destination est très demandée par les entreprises françaises qui bénéficieraient d'un vol quasi quotidien au départ du sud de Paris.

Dans un premier temps, Aigle Azur volera trois fois par semaine entre les deux aéroports puis devrait ajouter une quatrième et cinquième fréquence dès septembre. Les résultats obtenus sur la ligne détermineront le calendrier des hausses de fréquence.

Dans la demande officielle, Aigle Azur souhaite voler les mardis, jeudis, vendredis et samedis. Les vols supplémentaires seraient programmés le Samedi et le Dimanche.