Alitalia revient dans le vert

Alitalia remonte la pente. La compagnie qui cherche toujours d'éventuels investisseurs, a enregistré un bénéfice net de 2 millions d'euros lors du 3eme trimestre 2018. Toutefois, ses équipages restent inquiets pour son avenir et réclament des "investissements importants" et des "solutions stratégiques".

Alitalia a continué sur la bonne lignée observée au printemps. La compagnie en difficulté a enregistré un bénéfice net de 2 millions d'euros lors du troisième trimestre 2018.

Sur les 9 derniers mois, l'entreprise placée sous administration extraordinaire en mai 2017 a vu son chiffre d'affaires progresser de 4,6% pour atteindre 2,35 milliards d'euros. Elle a réduit sa perte d'EBITDA (hors éléments non récurrents) à 59 millions d'euros, contre une perte de 246 millions à la même période l'année dernière.

Alitalia estime qu'elle affichera un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards d'euros pour l'année 2018

Les équipages réclament des investissements
Malgré ces résultats encourageants, les salariés du transporteur italien sont inquiets. Les syndicats Anpac (pilotes), Anpav (PNC) et ANP (pilotes) ont fait part dans un communiqué commun, publié le 28 septembre 2018, de leur "profonde préoccupation" quant à l'avenir de la compagnie

Ils estiment qu'"Alitalia reste une entreprise n'ayant pas de plan industriel, qui accumule chaque mois d'importantes pertes et est plombée par une très grosse dette". Pour eux, il est "urgent de faire des investissements importants avec des interventions structurelles et des solutions stratégiques (...) qui permettraient à Alitalia d'inverser réellement la tendance".