Delta et Easyjet pourraient s’allier pour reprendre Alitalia

Delta Air Lines et EasyJet s'intéressent de près à Alitalia. Les deux transporteurs aériens ont confirmé qu'ils avaient entamé des discussions avec la compagnie ferroviaire transalpine FS pour reprendre ensemble l'entreprise en difficulté.

Si la privatisation d'Alitalia est un sujet complexe et politique, elle suscite l’intérêt de ses concurrentes. Après Lufthansa, c'est au tour de Delta Air Lines et Easyjet de se pencher sur le dossier.

Les deux compagnies ont confirmé avoir entamé des négociations avec la compagnie ferroviaire FS en vue de la reprise du transporteur aérien transalpin en difficulté. Selon Bloomberg, elles envisageraient d'acquérir ensemble jusqu'à 40% du capital d'Alitalia.

La compagnie britannique a précisé à notre rédaction "Suite à l’expression - sans engagement - de l’intérêt d’easyJet dans la restructuration d’Alitalia en octobre 2018, easyJet confirme qu’elle est actuellement en discussion avec Ferrovie dello Strato et Delta Air Lines concernant la formation d’un consortium et l’étude des options relatives au futur d’Alitalia. Aucune transaction n’est pour l’instant confirmée et easyJet redonnera des informations en temps voulu, si cela s’avère nécessaire".

De son côté, le gouvernement italien a indiqué le 13 février 2019 qu'il était prêt à "participer à la mise en place de la nouvelle Alitalia", tant que le projet présenté était "durable et en accord avec la législation européenne".