La vente d’Alitalia est repoussée à fin octobre

Confirmation officielle, Alitalia ne sera pas vendue au 1er semestre 2018 comme prévu. Le gouvernement italien a repoussé la date butoir de la vente du 30 avril à fin octobre. Le planning a été revu en raison des élections italiennes et de l'incertitude politique qui règne dans le pays.

La date pour conclure la cession d'Alitalia a été officiellement reportée du 30 avril à fin octobre. Le délai pour le remboursement du prêt relais accordé par l'Etat est ainsi repoussé pour sa part au 15 décembre, quitte à s'attirer les foudres de la Commission européenne.

Le ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, a justifié cette décision lors d'une conférence de presse : "Il est clair qu'il faut maintenant entrer dans une phase de négociations plus étroite, ce qui présuppose qu'il y ait un gouvernement qui ait la possibilité d'exprimer sa propre orientation".

Alors que le pays est en pleine incertitude politique, en raison des difficultés à former un nouveau gouvernement après les élections du 4 mars, Carlo Calenda a reconnu que les "interlocuteurs" n'étaient "pas disposés" à aller de l'avant dans leurs offres avant que la situation politique du pays soit claire.

Trois candidats ont fait une offre pour la reprise d'Alitalia dont Lufthansa et EasyJet.