Jet Airways accélère sa stratégie de redressement

Le Conseil d’Administration de Jet Airways s’est réuni le 13 novembre pour évaluer les résultats financiers de la compagnie au deuxième trimestre de l’exercice fiscal 18/19 qui se clôturera le 31 mars prochain. Toujours en difficulté, l'entreprise a décidé d’accélérer sa stratégie de redressement.

Plombée par le coût du pétrole, la dépréciation du Roupie et une situation tarifaire complexe sur un marché domestique en surcapacité, Jet Airways a encore vu ses résultats plonger. Elle a enregistré une perte nette consolidée de 1261 crores INR (plus de 154 millions d'euros) au deuxième trimestre (juillet à septembre) de l’exercice fiscal 18/19 tandis que son EBITDAR est de 239 crores INR (29 millions d'euros). A titre de comparaison, elle affichait à la même époque l'année dernière un bénéfice net de 71 crores INR (8,7 millions) et un EBITDAR de 1084 crores INR (133 millions).

Toutefois, le Conseil a relevé des signes encourageants après la mise en place de la stratégie de redressement annoncée au trimestre dernier. Le trafic (mesuré en RPK : Revenue Passenger Kilometres) a progressé de 10,5%. Le transporteur a ainsi géré 7,45 millions de passagers, soit une hausse de 2,2% par rapport à la même époque l'année dernière. En dépit de la dévaluation de la devise, le coût par siège (hors carburant) est à un niveau similaire à l'année dernière. Hors effet de change, il présente un recul de 4,2%.

Par ailleurs, la compagnie a amélioré sa ponctualité (84% ; +11 points) et son remplissage (84% ; +2,5 points). Les revenus ancillaires – un des éléments de sa stratégie de relance – enregistrent d'ores et déjà une hausse de 13,7% par rapport à la même période l'année dernière.

La compagnie prévoit de réduire ses coûts de 2000 crores INR d'ici deux ans par le biais entre autres du développement des options, une réduction des dépenses de distribution, une renégociation des contrats. Elle compte également sur ses nouveaux B737 Max pour améliorer son rendement. Le transporteur va aussi travailler sur l'optimisation de son programme de vols, principalement sur le marché domestique.
 
Vinay Dube, CEO de Jet Airways, a expliqué "Notre objectif de rentabilité est clairement défini, pour ce faire, nous sommes en train de transformer durablement la compagnie. Nous restons étroitement engagés auprès de tous nos partenaires qui ont pleinement conscience des défis auxquels le secteur de l'aviation indien est confronté et souscrivent entièrement à ce projet. Alors que nous travaillons activement au redressement de la compagnie, nous restons attentifs à la sécurité et à la fiabilité de nos opérations. Nous sommes convaincus que nous allons relever ces défis, honorer nos engagements envers nos actionnaires et retrouver une compagnie aérienne viable stratégiquement parlant qui soit fiable et rentable".