La ministre des Transports somme Hop! d’être plus ponctuelle

Interrogée sur les dysfonctionnements observés sur certaines lignes domestiques de Hop!, la ministre des Transports, Élisabeth Borne, a reconnu le manque de ponctualité de la filiale d'Air France. Elle somme la compagnie de redresser "rapidement" la situation.

Hop! Air France avait promis en début d'année une meilleure régularité en 2018, mais ne parvient pas vraiment à tenir sa bonne résolution. Retards et annulations sont encore légion sur certaines liaisons. Plusieurs aéroports régionaux, à l'exemple de la plate-forme de Pau, se plaignent de ce manque de ponctualité.

Interrogée le 10 juillet 2018 à ce propos par le sénateur du Lot Jean-Claude Requier (RDSE) lors des questions au gouvernement, Élisabeth Borne estime que la compagnie doit corriger rapidement la situation sur les lignes dysfonctionnelles.

"Nombreux vols retardés ou annulés, voire avancés", "je sais les difficultés rencontrées par les passagers à Brive, Aurillac, Castres ou Agen", a assuré la ministre. Elle a ajouté "Le compte n'y est pas", "la situation doit être redressée rapidement".

La ministre va rencontrer la semaine prochaine les dirigeants de la compagnie pour qu'ils lui proposent des "solutions concrètes à mettre en œuvre rapidement".

"J'ai demandé à mes services d'étudier toutes les mesures offertes par les contrats, qui vont des sanctions jusqu'à la relance de nouvelles obligations de service public", a poursuivi Élisabeth Borne ajoutant qu'elle est "pleinement mobilisée" et ne se satisfera pas du "statu quo".