Primera Air dépose le bilan ce mardi

Primera Air va cesser ses activités, ce mardi 2 octobre 2018. La low-cost transatlantique, qui rencontre d'importantes difficultés financières, va déposer le bilan quelques mois après avoir lancé des vols transatlantiques avec fracas.

Les avions de Primera Air resteront cloués au sol ce mardi 2 octobre. La compagnie a confirmé qu'elle allait déposer le bilan en raison de "malheureux imprévus" qui lui ont causé des difficultés financières.

L'entreprise a, en effet, dû faire face ces deux dernières années à la perte d'une avion à cause de la corrosion et des retards dans la livraison de ses nouveaux Airbus A321neo. La direction indique "sans financement supplémentaire, nous n'avons plus la possibilité de continuer nos opérations". Nul doute que la hausse des carburants est également l'une des raisons de cet arrêt brutal. Elle pourrait sonner le glas de quelques low cost longs-courriers qui se battent principalement sur le prix.

La low-cost transatlantique s'était fortement développée ces derniers mois. Après s'être installée à Paris et Londres Stansted en avril dernier, elle avait annoncé récemment l'ouverture d'une base à Bruxelles en mai 2019.

Le Directeur des opérations s'est adressé dès ce lundi 1er octobre aux collaborateurs de la compagnie, via mail et twitter :