Connectivité à bord (1/4) : Wi-Fi’s in the air

La connectivité à bord des avions est devenue en quelques années un standard désormais indispensable pour délivrer une expérience voyageur optimale. Que cela soit à bord des vols de compagnies aériennes européennes, américaines, low-cost ou bien encore pour des vols domestiques, le wifi permet aux clients d’avoir un accès Internet jusque dans les airs pour leur plus grand bonheur… ou pas.

- Publicité -

2012 est l’année durant laquelle les voyageurs ont pu pour la première fois se connecter au wifi à bord d’un vol commercial. Véritable révolution dans le marché de l’aérien, les compagnies aériennes du monde entier se sont par la suite lancées dans une course effrénée à celle qui sera la première à équiper ses avions d’un tel service. Air France inaugurera par ailleurs son premier vol commercial avec wifi à bord en 2013. Si la technologie peut sembler d’un premier abord « commune » pour la majeure partie de la population mondiale, l’intégrer à bord d’un avion et la rendre accessible à plusieurs kilomètres au-dessus du sol s’est révélé être un véritable challenge technique. Investissements financiers, humains, poids supplémentaire à bord des avions, forfaits payants pour les passagers, sécurité… Le déploiement du Wi-Fi à bord a entraîné avec lui son lot de problématiques. Désormais démocratisée auprès d’une grande proportion de compagnies aériennes, certaines visent d’ores et déjà l’étape supérieure.

Restez connectés

Si l’objectif initial était avant tout de répondre à une véritable demande des passagers et de l’équipage, la connectivité ouvre aujourd’hui un champs des possibles pour les compagnies aériennes. Revenu additionnel, divertissement à bord, tournoi de jeux vidéos, visioconférence… Le marché de l’aérien entre dans une nouvelle ère où la réservation d’un vol ne se résume plus au choix d’un horaire ou d’un siège. Le maître mot : l’expérience, connectée de préférence.

Pour les voyageurs, ce service leur permet de garder un contact avec la « terre ferme » et de bénéficier d’une nouvelle expérience client. Cependant, cette recherche de connectivité « à tout prix » pose de nombreuses questions d’un point de vue sécurité, cybercriminalité et de droit à la déconnexion. La « bulle » que pouvait auparavant être l’avion éclate, et il devient lui même un nouvel espace de travail  « no matter what », même à 30 000 pieds au-dessus du sol.

Tout au long de la semaine, DéplacementsPros va donc interroger plusieurs acteurs du secteur afin de répondre à diverses problématiques et notamment savoir si oui ou non, la connectivité est une réelle demande de la part des voyageurs ou simplement un outil marketing supplémentaire pour « gonfler » le chiffre d’affaires des compagnies aériennes.

Retrouvez l’intégralité du dossier « Connectivité à bord » ci-dessous :