L’Allemagne envisage de suspendre son trafic aérien international

A l’exemple d’Israël, la gouvernement allemand pourrait réduire son trafic aérien « presque à néant ».

« Le danger représenté par les différentes mutations de virus exige que nous examinions et discutions au sein du gouvernement de mesures drastiques », a déclaré Horst Seehofer, le ministre de l’Intérieur allemand, au quotidien Bild.

Le même d’avancer que les mesures drastiques que subit la population allemande pour lutter contre le Covid-19 justifie « que nous la protégions du mieux possible d’une explosion du nombre de cas« .

Parmi les mesures envisagées, il évoque « des contrôles aux frontières plus stricts, en particulier avec les zones considérées comme à très haut risque, mais aussi la réduction du trafic aérien à destination de l’Allemagne presque à néant, comme le fait actuellement Israël« .

Notons une imprécision dans ces propos : le ministre parle d’une réduction quasi totale de ses vols internationaux à destination de l’Allemagne, alors qu’Israël a purement et simplement gelé les vols sur son sol, au départ comme à l’arrivée.

Selon certains médias d’Outre-Rhin, Angela Merkel aurait elle aussi évoqué cette possibilité dans le huis-clos d’une réunion avec les députés de sa majorité. Si l’information de confirme, elle s’inscrit dans une série de durcissement des mesures anti-Covid partout en Europe.