Jean-Pierre Mas (EdV) : « notre activité est en baisse de 90% »

1007

« C’est la panique à bord », nous indique ce jeudi Jean-Pierre Mas, le président des Entreprises du Voyage, après la décision du président américain d’interdire les voyages aux Etats-Unis pour les européens.

Les Entreprises du Voyage, l’interlocuteur des pouvoirs publics pour l’ensemble des métiers liés au voyage, parlent d’une « catastrophe. » Jean-Pierre Mas redoute que la décision de Donald Trump « devienne virale et que d’autres pays aillent dans le même sens. » 

« Pour nous aujourd’hui, c’est vraiment la panique à bord », explique le président des EdV qui précise que c’est désormais « 90% de baisse de l’activité pour toutes les entreprises du secteur. Il n’y a quasiment plus aucune activité, que ce soit les voyages de loisirs ou les voyages d’affaires. »

Pour Jean-Pierre Mas, « le monde fonctionne aujourd’hui en mode panique, la décision de Trump est irrationnelle et va provoquer de très gros dégâts économiques. »

Les Entreprises du Voyage avaient déjà dénoncé la position française qui recommandait de « reporter les voyages à l’étranger. » A la suite de ces déclarations, les EdV et le SETO (Syndicat des Entreprises du Tour-Operating) avaient été reçus à Bercy. Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire avait alors annoncé plusieurs mesures en faveur des entreprises fortement touchées par la crise sanitaire.