Air France : la négociation sera bilatérale

Air France et Amadeus viennent de signer un accord commercial qui précise le protocole d’implémentation de la norme NDC entre le transporteur et ses clients.

Exit le « full content » gratuit pour tout le monde (comprendre par-là l’accès à la totalité de l’inventaire de la compagnie). La mise en place du protocole de communication NDC est rendue beaucoup plus factuelle grâce à la technologie d’Amadeus et le partenariat noué avec le transporteur.

Du GDS au NDC

En 2017, Air France avait annoncé la mise en place au 1ier Avril 2018 du protocole NDC et une surcharge de 11€ 11€ par direction toutes cabines, tous types de courriers réservés au travers du GDS. Cette surcharge avait été suspendue grâce à la signature de « Private Channels » avec la distribution. Le nouveau partenariat met fin à cette grâce qui palliait en fait la non-opérabilité industrielle de la solution. En revanche, ce qui n’était pas possible avant le devient et de fait, Air France à annoncer la mise en place d’une surcharge et d’une distribution au cas par cas de ses offres mettant ainsi fin à l’accès au « full content » gratuit et pour tout le monde.

Vers de nouveaux « Private Channels »

Toutefois, en réaction à notre article du 10 Septembre, La compagnie tient à préciser que : « La stratégie d’Air France-KLM a toujours été d’accompagner le marché vers la nouvelle norme NDC, dont les bénéfices sont nombreux pour les clients et partenaires (offres personnalisées, tarification dynamique, offres combinées répondant plus précisément aux attentes des clients, etc). Les contrats de Private Channel encouragent cette transition. La signature de cet accord de distribution avec Amadeus ne remet pas en cause cet accompagnement de la part d’Air France-KLM, et des accords de Private Channel pourront continuer à être proposés sur une base bilatérale. »

Il faut donc comprendre qu’il y aura des négociations possibles mais qu’elles se feront au cas par cas tant sur les coûts que sur les parties de l’inventaire qui seront ouvertes car Air France ne nie pas qu’il y aura entre la distribution et la compagnie des restrictions d’accès.  De fait, l’acheteur se retrouvera face à 3 cas :

  • L’accès direct à l’offre Air France (Open Booking)
  • L’accès via NDC avec partenaire et contenu « choisi »
  • L’accès via GDS avec Surcharge
  • L’accès via GDS avec Private Channel

Un fonctionnement qui devra être regardé à la loupe par les décideurs et les clients finaux qui devront choisir le bon canal de distribution et qui devront donc être très précis sur l’expression de leur besoins (classes, routes, fréquences, habitudes de réservation…) et sur la présélection des fournisseurs.