La Mairie de Paris et la SNCF trouvent enfin un accord sur la rénovation de la Gare du Nord

Après avoir fait débat, le projet controversé de rénovation de la gare du Nord a été revu. La SNCF et la Marie de Paris ont ainsi annoncé hier la signature d’un accord pour réduire la portée du projet. 

Après avoir contesté ce projet de rénovation, le jugeant trop imposant, la Ville de Paris semble avoir trouvé un terrain d’entente avec la SNCF. Par conséquent, le nouveau bâtiment initialement prévu sera moins haute et comportera moins de commerces. Cela faisait plus d’un an que la SNCF et la Marie de Paris n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur la transformation de la Gare du Nord, pourtant urgemment nécessaire. En effet, la gare desservant les Hauts-de-France ou bien encore la Belgique, est l’une des gares les plus empruntées d’Europe et nécessite aujourd’hui un petit « lifting » pour le bien-être des voyageurs quotidiens.. ou non. 

En parallèle, SNCF Gares & Connexion a renoncé aux espaces de bureau prévus dans un immeuble voisin, pour y étudier l’installation de la police régionale des transports et/ou du futur centre de commande unifié des lignes B et D du RER. DU côté de la mobilité, la Mairie prône les mobilités douces et non polluantes avec la création de 3 000 places de parkings sécurisés pour les vélos sur le parvis et le parking sous-terrain sera aménagé et dédié aux taxis, VTC et deux roues motorisés. La gare permettra, selon ses promoteurs, de créer 1 800 emplois directs « avec une priorité de recrutement donnée aux habitants du Nord parisien », a assuré la responsable. La fin des travaux est prévue pour l’année 2025.