L’ambitieux projet de rénovation de la gare du Nord adopté

En 2023 la gare du Nord aura triplé de taille. Un projet ambitieux qui se veut le reflet de "l'art de vivre à la française." Sa surface va passer de 15000 à 42000 mètres carrés.Tout sera prêt pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris.

C'est le journal Le Parisien qui l' annonce, le projet de rénovation est lancé.

Mardi soir, la SEMOP (société d’économie mixte à opération unique composée de Ceetrus, filiale d’Auchan et de la SNCF) a présenté la version définitive de ce que sera la gare du Nord pour les Jeux olympiques.

Suite à la consultation publique, qui s’est achevée le 18 avril, les promoteurs du projet ont tenu compte des contributions des riverains et des usagers. Des modifications ont été apportées, principalement en termes d’espaces verts ou de traitement des façades de la gare.

Le permis de construire va donc pouvoir maintenant déposé avant la fin de cette semaine.

Le Parisien détaille les modifications apportées au projet initial. De 7 700 m2, le gigantesque toit terrasse passe à 11 000 m2 d’espaces verts. Deux autres sont prévus à l’intérieur du bâtiment. Des espaces de jeux, des lieux de repos, des bancs et des cafés seront également installés.

Le toit terrasse proposera aussi des équipements pour les sportifs (mini-tennis et basket). Une piste de trail d’1km de long et de 50 m de dénivelé courra de la façade au toit. Ces équipements seront exploités par un club de sport privé.

Pour les adeptes du deux-roues, ce sont 2000 places de vélos, au lieu des 1200 prévus qui seront proposées. La "vélostation" fournira plusieurs services : une conciergerie, des casiers pour déposer l’équipement ainsi que des douches et un atelier de réparation.

La nouvelle zone commerciale de la gare (45 000 m2 contre 10 000 actuellement) se répartira sur trois étages. Il y aura de nombreuses boutiques, cafés et restaurants. Ainsi que des commerces de proximité et des services : une halte-garderie, un cabinet médical et un laboratoire, un espace coworking et une bibliothèque.

Les voyageurs en direction de Bruxelles pourront enfin disposer d’un espace lounge avec une zone d’attente dédiée. Quant à l’Eurostar, un étage entier lui sera consacré, avec une zone plus étendue pour la douane ou un plus grand Duty Free.

Les choses vont maintenant aller vite avec ce feu vert administratif, le Parisien indique que les travaux commenceront en février de l'année prochaine.